Votre enfant est déjà inscrit à une école du CECCE ? Votre enfant n'est pas encore inscrit à une école du CECCE ?
A+  A-
  • École élémentaire catholique
  • Sainte-Anne
  • (613) 789-3933
  • 235, promenade Beausoleil,
  • Ottawa (ON) K1N 8X8

Nouvelles

Rentrée scolaire 2018-2019

L'école est fermée du 2 juillet au 17 août

Le secrétariat de l'école sera ouvert à partir du 20 août

Rentrée scolaire pour les élèves : Mardi 28 août

Inscriptions en tout temps

inscription.ecolecatholique.ca

1-888-230-5131

Félicitations Mme Claire !!!

Madame Claire Habimana, enseignante suppléante depuis septembre à l’École élémentaire catholique Sainte-Anne joue un rôle fondamental dans l’entretien d’un climat d’inclusion, d’ouverture et de tolérance au sein de son école. D’ailleurs, toutes les personnes qui ont la chance de la connaître diront d’elle qu’elle est une femme pleine d’ardeur pour son travail.

On tient à féliciter Madame Habimana, pour son engagement cette année dans sa communauté scolaire et pour son apport considérable à l’éducation francophone en Ontario.  Le Conseil a bien de la chance de compter dans son équipe une femme si dévouée, généreuse et passionnée! Cette femme qui accorde le temps et l’appui nécessaires à chaque élève, pour leur permettre de développer leur plein potentiel.

Elle se démarquée entre autres par son assiduité, son amour des élèves et par la qualité de son enseignement. Pour elle, son travail est beaucoup plus qu’un simple gagne-pain, c’est  une vocation. En effet, cette employée dévouée ne compte pas les heures supplémentaires qu’elle met dans la préparation de leçons qu’elle adapte à ses élèves.

Madame Habimana mérite pleinement son prix reçu lors du 4e Forum du Regroupement des Professionnels Nés ou formés à l'Étranger.

Culture en Fête - Mardi 5 juin

Un spectacle haut en couleur vous attend!

Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) a le plaisir de vous inviter à l'édition 2018 de Culture en fête, un spectacle de talents grandiose portant cette année le thème «Tout feu tout flamme». Les élèves de 14 écoles du CECCE y participeront aux côtés de l'artiste franco-ontarien Damien Robitaille. Le spectacle aura lieu : 

Le mardi 5 juin 2018 dès 19 h
Collège catholique Samuel-Genest

Les billets sont en vente dès maintenant au prix de 5 $ chacun. Veuillez noter qu'il n'y a aucun siège réservé : premier arrivé, premier servi.

Au plaisir de vous accueillir!

Acheter maintenant

Grands-parents à l'écoute 2017-2018

Le programme d’accompagnement en lecture est un bel exemple d'une activité intergénérationnelle dans nos écoles qui permet  à un élève de bénéficier d'une rencontre individuelle une fois par semaine avec une ou un bénévole qui l'accompagne dans le développement de ces compétences en lecture.
 
Ce programme permet à l’élève tout comme au bénévole de tisser des liens, en plus il valorise l’enfant, développe en lui la confiance en soi et lui permet de vivre des réussites.
 
Soulignons que le 16 mai dernier, à la bibliothèque de l’école Sainte-Anne, avait lieu la rencontre annuelle de tous les bénévoles du programme des grands-parents à l’écoute et les élèves de l’école Sainte-Anne à l’occasion de la fête du livre.  À la fin de la rencontre, les élèves étaient invités à se joindre aux bénévoles pour prendre le repas du midi.  Par la suite, les bénévoles étaient invités à prendre le thé avec la directrice, Mme Paule Pépin. Un gros merci à Mme Reina Laframboise, coordonnatrice du programme Grands-parents à l'écoute, pour son engagement et son dévouement auprès des élèves et des bénévoles et ce depuis 7 ans ! 
 
Félicitations et merci à tous les bénévoles !
Vous faites une différence dans la vie des élèves !
 
 

Défi des mascottes

 

Stan en plein préparatifs des Fêtes

Protection de l'enfance

C’est juste une fessée pour le remettre dans l’ordre!!!

Telle est la phrase courante qu’on entend souvent de la part des parents nouvellement arrivés au Canada; qui confessent qu’ils font recours au châtiment corporel quand ils se sentent dépassés par les comportements non acceptables de leurs enfants!!

Quelle que soit leur origine culturelle, ethnique ou religieuse, les parents veulent ce qu’il y a de mieux pour leurs enfants.  Les familles d’immigrants et de réfugiés font souvent de gros sacrifices pour donner une meilleure vie à leurs enfants.

Les coutumes et les croyances sur les pratiques parentales et le comportement des enfants diffèrent en fonction des familles, des populations et des cultures.  Ces différences ont souvent une origine culturelle.

Les perceptions et les réactions envers la maltraitance d’enfants varient considérablement selon les diverses régions du monde. Les normes et les lois canadiennes peuvent s’opposer aux normes et croyances culturelles et aux pratiques parentales de certaines familles de nouveaux immigrants.

C’est dans ce cadre-là qu’avec le Projet Pivot, un atelier a été offert sur le thème de la protection de l’enfance et la discipline positive chez les familles nouvellement arrivées au Canada ayant les enfants scolarisés à l’école élémentaire catholique Sainte-Anne.  Cet atelier n’aurait pas pu avoir lieu si on n’avait pas la collaboration de la Société de l’Aide à l’enfance, qui a pris le temps d’expliquer aux parents leur fonctionnement ainsi que leur but ultime qui n’est autre que de protéger les enfants et les jeunes de moins de 16 ans.

Au Canada, les présomptions de violence physique, de sévices sexuels, de négligence, de violence affective et d’exposition à la violence conjugale font toutes parties du mandat d’enquête des services de protection de l’enfance et de la jeunesse.

Il faut dissuader les parents d’utiliser le châtiment corporel, quel qu’il soit.

En cas de soupçons de maltraitance, l’évaluation et les interventions des agents de la Société de l’Aide à l’enfance tiennent compte du contexte culturel; adoptent une approche sensible et en faisant appel à des interprètes, au besoin.

Pendant l’atelier, il y a eu des discussions assez intéressantes avec les parents, qui ont toujours été habitués à utiliser le châtiment corporel pour redresser leurs enfants, et se retrouvent décontenancés, une fois arrivés au Canada où on leur recommande d’opter pour le système de « conséquences » plutôt que de violence physique, susceptible d’engendrer le placement de leur progéniture. L’une des conséquences du châtiment corporel, est que l’enfant finit par intégrer que si il a un comportement non acceptable à la maison, on va utiliser la violence physique pour le punir, et dans la plupart des cas, il reproduit le même schéma à l’école. Ça se traduit souvent par les bagarres avec ses camarades à la cour de la récréation.

Parmi les recommandations qui en sont ressorties, tous les parents présents aimeraient qu’il y ait d’autres ateliers de ce genre pour leurs enfants, afin que ces derniers comprennent aussi qu’ils ont des devoirs à accomplir envers les parents. Ils ont souhaité également qu’il puisse y avoir des témoignages des foyers d’accueil pour qu’ils partagent leurs expériences. Ils souhaitent également qu’il puisse y avoir du lobbying pour que beaucoup de parents qui viennent d’arriver comprennent le rôle de la Société de l’Aide à l’enfance.

Nous ne remercierons jamais assez Mme Paule Pépin, directrice de l’école élémentaire catholique Sainte-Anne qui nous a beaucoup aidés dans la planification de l’atelier, ainsi que sa présence tout au long malgré son emploi de temps très chargé. Nos remerciements vont également à Monsieur Jude Jean-François et Mme Yvette Uwitonze, les agents de la Société de l’Aide à l’enfance, qui ont offert l’atelier et donné des éclaircissements sur les différentes raisons qui poussent au retrait des enfants de leurs familles et surtout des astuces pour protéger leurs enfants en leur inculquant une discipline positive.  Un grand merci aussi à tous les parents qui ont sacrifié de leur temps pour participer à l’atelier malgré leurs différentes responsabilités.  Notre gratitude va enfin à Mme Hortense Mvuemba qui a offert la collation pour les parents et les enfants présents lors de l’atelier.

Par Nadège Uwitonze

TÉÉ Ottawa

IMPORTANT: Votre école de secteur doit être validée par l'administration de l'école. Cliquez ici pour vérifier votre admissibilité au transport.

© Tous droits réservés 2018. CECCE - Conseil des écoles catholiques du Centre-Est. | Administration
Hébergé par : Impeka

Bien que le site web de l'école n'est pas traduit, il est possible de faire traduire ce site par Google en choisissant la langue que vous désirez dans le menu déroulant.

Although this website is in French only, it is possible to use this drop down menu to choose a language and have it automatically translated by Google.

While our Board and our schools offer services in French, we try our best to accommodate English-speaking parents and members of the school community.

For registration information, please contact the school board's Family Welcome Office at 613 746-3837 or toll free at 1 888 230-5131 extension 3837.